Forum Historique se déroulant en 1701. La maison Royale de Saint-Cyr est en plein boom.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment ça se passe en classe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fondatrice de Saint-Cyr
Messages : 47
Ecus : 5462
Date d'inscription : 24/09/2016
MessageSujet: Comment ça se passe en classe ?   Mer 12 Oct - 12:07

Extrait de Wikipédia -- Maison Royale de Saint-Louis

Chaque classe avait un programme approprié à l'âge des élèves :

les « rouges » apprenaient la lecture, l'écriture et le calcul, recevaient leurs premières leçons de catéchisme et des rudiments d'histoire religieuse et de latin ;
les « vertes » continuaient ces matières et y ajoutaient l'histoire et la géographie ;
les « jaunes » apprenaient également le dessin, le chant, la danse, le théâtre et la musique ;
les « bleues » étaient initiées à l'héraldique, à l'histoire de l'Église et avaient des cours de morale plus poussés.

Toutes les journées des pensionnaires se déroulaient selon le même emploi du temps : elles se levaient à 6 heures du matin et se rendaient en classe à 7 heures pour les premières prières avant de prendre leur repas du matin au réfectoire. Elles étudiaient ensuite de 8 heures à midi, puis allaient dîner. La récréation durait jusqu'à 14 heures, puis elles reprenaient les cours jusqu'à 18 heures, puis allaient souper, pour finalement se coucher à 21 heures. Chaque moment de la journée était ponctué d'une prière. Cet emploi du temps était plus court que celui de la plupart des couvents, où les élèves devaient se lever à 4 heures du matin pour les prières de Matines.

L'aide aux tâches domestiques de la Maison Royale faisait partie de l'éducation des élèves. Les plus âgées, et particulièrement les « bleues » et les « noires »(Novices), devaient aider au réfectoire ou à l'infirmerie, ou coudre des robes et du linge destinées à leurs camarades ou aux dames éducatrices.

Les récréations étaient importantes, et Madame de Maintenon encourageait les élèves à les employer à des jeux d'esprit comme les échecs ou les dames. En revanche, les jeux de cartes étaient interdits.

Selon les désirs de Madame de Maintenon, l'éducation donnée à Saint-Cyr se démarquait de ce qui se pratiquait traditionnellement dans les couvents, où l'instruction scolaire était insuffisante et trop axée sur la religion. Les élèves de la Maison Royale étaient éduquées en futures femmes de la noblesse, recevant une éducation sévère, mais qui faisait preuve de modernité pour l'époque, en particulier en ne négligeant pas les connaissances au profit de l'éducation religieuse4. En exigeant que le costume n'ait rien de l'austérité d'un habit religieux, mais s'apparente aux tenues de cour, Madame de Maintenon entendait que les demoiselles soient élevées comme des filles du monde et cultivent une certaine coquetterie ; aussi leur faisait-elle donner une multitude de faveurs, de rubans et de colifichets pour se parer et se coiffer. Les arts étaient également enseignés à Saint-Cyr : la musique instrumentale, le dessin, le chant, la danse, et particulièrement le théâtre, pratique qui était courante dans les collèges de garçons tenus par la Compagnie de Jésus. Le personnel éducatif de la Maison Royale n'était pas religieux, ce qui n'était pas rare, mais en plus il ne relevait d'aucun Ordre religieux.

Cette singularité n'empêchait pas la Maison Royale d'avoir une discipline très stricte : les élèves n'avaient pas de vacances, et elles n'étaient censées voir leurs familles que quatre fois par an maximum, au parloir. Les dortoirs n'étaient pas chauffés et les lits étaient volontairement durs afin de ne pas « amollir » les pensionnaires. Leur toilette se faisait uniquement à l'eau froide.

À partir de 1698, Madame de Maintenon apporta à l'enseignement de la Maison Royale une modification inédite : chaque classe n'était plus placée globalement sous la direction de ses maîtresses, mais divisées en « familles » de huit à dix élèves, possédant chacune leur « mère », généralement l'élève la plus âgée du groupe, et placée sous la responsabilité d'une des maîtresses de la classe. Chaque famille avait dans la classe son banc attitré, de forme semi-circulaire : les élèves se plaçaient autour de la partie convexe, la maîtresse au centre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maisonroyalesaintcyr.forumactif.com
 
Comment ça se passe en classe ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tribunal - comment ça se passe ?
» Cour de Physiques - Chimie : Comment ça se passe alors qu'il y a des produits chimiques ? [ Mary et Victoria ]
» Au niveau des petits consanguins, voici comment ça se passe.
» › Explicatif - Comment ça se passe ?
» Comment affronter ses pires craintes [Lila]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colombes et Jouvenceaux du Roi-Soleil :: Le Coin des Colombes :: Salles de Cours-
Sauter vers: